Disparitions

Décès de Gennady Strakhov, médaillé olympique d'argent, en raison de complications dues à la covid-19

By United World Wrestling Press

Gennady STRAKHOV, médaillé olympique d'argent soviétique de lutte libre, est décédé suite à des complications dues à la covid-19.

Strakhov avait atteint les finales des Jeux de Münich en 1972, lors desquelles il avait affronté l'Américain Ben PETERSON (USA). Le combat s'était terminé sur une égalité, mais Peterson avait été déclaré vainqueur pour avoir réalisé plus de tombés que son adversaire. 

Strakhov avait auparavant été sacré champion du monde en 1970 et avait également remporté les titres européens en 1969 et 1972. 

La Fédération de lutte de Russie à publié le communiqué suivant : 

"La Fédération de lutte de Russie, les athlètes et les entraîneurs des équipes nationales de lutte libre masculine et féminine et de lutte gréco-romaine partagent la douleur de la famille et des amis de Gennady -  nous pleurons sa perte avec vous."
 

Disparitions

Le champion olympique Ogan s'éteint à l'âge de 89 ans

By United World Wrestling Press

COSIER-VEVEY, Suisse (29 avril) --- İsmail OGAN (TUR), le double médaillé olympique et champion olympique de Tokyo en 1964 est décédé en début de semaine. Il avait 89 ans.

Ogan est né le 5 mars 1933, dans le village de Macun, district d'Aksu à Antalya, Turquie. Il a commencé sa carrière de lutteur en 1950 sous la tutelle des entraîneurs Yaşar DOGU (TUR) et Celal ATIK (TUR).

Olgan s'est rapidement fait un nom dans le monde de la lutte, remportant trois médailles mondiales et des médailles d'or et d'argent aux Jeux olympiques. Il a commencé son impressionnante carrière internationale par une médaille d'argent aux Championnats du monde d'Istanbul en 1957. Deux ans plus tard, il a remporté une deuxième médaille sur la scène mondiale, en décrochant le bronze aux Championnats du monde de Téhéran en 1959.

Un an plus tard, Olgan remporte une médaille d'argent aux Jeux Olympiques de Rome en 1960, après s'être incliné face à l'Américain Douglas BLUGAUGH en finale des 73 kg. Mais Olgan garde sa performance la plus impressionnante pour la dernière compétition de sa carrière, les Jeux Olympiques de Tokyo en 1964. Il bat le double champion du monde Guliko SAGARADZE (URSS) et améliore sa médaille d'argent olympique de Rome en une médaille d'or olympique de Tokyo.

Après s'être retiré de la lutte après les Jeux de 1964, Olgan a continué à rendre service à la communauté des lutteurs en entraînant de jeunes athlètes turcs.